Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Randonnée, voyages, visites, photos, nature...

Carnets de r@ndos et de voy@ges...

Promenade à Paris hiver 2014. 1/..

Bonjour,

L'hiver et le mauvais temps m'empêchant de randonner sur nos sentiers d'île de France, en effet, je ne suis pas très solidaires pour nos accompagnateurs, mais rien de plus désagréable que de marcher sous la pluie par un froid ...

A la faveur d'une éclaircie, nous nous promenons dans Paris, prêts à nous engouffrer dans une bouche de métro...

En janvier, un jour timidement ensoleillé, nous sommes partis à pieds de la maison...

Œuvre de l’artiste américain Shepard Fairey aka Obey. Il s'agit d'un immense portrait de femme, doublé d'une grosse fleur, symbole de paix, qui ornent un mur à l'angle de la rue Jeanne d’Arc et du boulevard Vincent Auriol depuis juin 2012.

Œuvre de l’artiste américain Shepard Fairey aka Obey. Il s'agit d'un immense portrait de femme, doublé d'une grosse fleur, symbole de paix, qui ornent un mur à l'angle de la rue Jeanne d’Arc et du boulevard Vincent Auriol depuis juin 2012.

La ligne 6 du métro sur le Boulevard Vincent Auriol.
La ligne 6 du métro sur le Boulevard Vincent Auriol.

La ligne 6 du métro sur le Boulevard Vincent Auriol.

Le jardin récemment réaménagé sur le boulevard, jusqu'à, la Place d'Italie.
Le jardin récemment réaménagé sur le boulevard, jusqu'à, la Place d'Italie.
Le jardin récemment réaménagé sur le boulevard, jusqu'à, la Place d'Italie.

Le jardin récemment réaménagé sur le boulevard, jusqu'à, la Place d'Italie.

Nous faisons un petit crochet dans le quartier de la Butte aux Cailles, ancienne usine transformée en logements, Place Paul Verlaine.

Nous faisons un petit crochet dans le quartier de la Butte aux Cailles, ancienne usine transformée en logements, Place Paul Verlaine.

Au 57 de la rue Bobillot un curieux portail en arc de cercle, portant l’inscription : Fédération nationale des blessés du poumon et des chirurgicaux – Dispensaire,  abrite depuis 2002 une association : L’E.S.A.T REGAIN-PARIS, Etablissement et Services d’Aide par le Travail.
Au 57 de la rue Bobillot un curieux portail en arc de cercle, portant l’inscription : Fédération nationale des blessés du poumon et des chirurgicaux – Dispensaire,  abrite depuis 2002 une association : L’E.S.A.T REGAIN-PARIS, Etablissement et Services d’Aide par le Travail.

Au 57 de la rue Bobillot un curieux portail en arc de cercle, portant l’inscription : Fédération nationale des blessés du poumon et des chirurgicaux – Dispensaire, abrite depuis 2002 une association : L’E.S.A.T REGAIN-PARIS, Etablissement et Services d’Aide par le Travail.

Sainte-Anne de la Maison Blanche. Cette grande église de style Romano-byzantin œuvre de l’architecte Bobin a été édifiée 1894 à 1912 au milieu d’un quartier en voie de peuplement rapide. Elevée sur une crypte elle possède un autel central et de remarquables vitraux et mosaïques réalisés par Mauméjean en 1937-38. Le conseiller de Paris Nolleval et sa femme en avaient donné le terrain, de même que celui d’un foyer pour personnes âgées rue Vandrezanne et de l’œuvre de la Mie de Pain en face de l’église, rue Charles Fourier. Ici se situe en effet le cœur de ses très nombreuses institutions charitables du sol et sociale du 13ème arrondissement de Paris qui était au XIXème siècle plus pauvres de la capitale. (Source Histoire de Paris)
Sainte-Anne de la Maison Blanche. Cette grande église de style Romano-byzantin œuvre de l’architecte Bobin a été édifiée 1894 à 1912 au milieu d’un quartier en voie de peuplement rapide. Elevée sur une crypte elle possède un autel central et de remarquables vitraux et mosaïques réalisés par Mauméjean en 1937-38. Le conseiller de Paris Nolleval et sa femme en avaient donné le terrain, de même que celui d’un foyer pour personnes âgées rue Vandrezanne et de l’œuvre de la Mie de Pain en face de l’église, rue Charles Fourier. Ici se situe en effet le cœur de ses très nombreuses institutions charitables du sol et sociale du 13ème arrondissement de Paris qui était au XIXème siècle plus pauvres de la capitale. (Source Histoire de Paris)
Sainte-Anne de la Maison Blanche. Cette grande église de style Romano-byzantin œuvre de l’architecte Bobin a été édifiée 1894 à 1912 au milieu d’un quartier en voie de peuplement rapide. Elevée sur une crypte elle possède un autel central et de remarquables vitraux et mosaïques réalisés par Mauméjean en 1937-38. Le conseiller de Paris Nolleval et sa femme en avaient donné le terrain, de même que celui d’un foyer pour personnes âgées rue Vandrezanne et de l’œuvre de la Mie de Pain en face de l’église, rue Charles Fourier. Ici se situe en effet le cœur de ses très nombreuses institutions charitables du sol et sociale du 13ème arrondissement de Paris qui était au XIXème siècle plus pauvres de la capitale. (Source Histoire de Paris)

Sainte-Anne de la Maison Blanche. Cette grande église de style Romano-byzantin œuvre de l’architecte Bobin a été édifiée 1894 à 1912 au milieu d’un quartier en voie de peuplement rapide. Elevée sur une crypte elle possède un autel central et de remarquables vitraux et mosaïques réalisés par Mauméjean en 1937-38. Le conseiller de Paris Nolleval et sa femme en avaient donné le terrain, de même que celui d’un foyer pour personnes âgées rue Vandrezanne et de l’œuvre de la Mie de Pain en face de l’église, rue Charles Fourier. Ici se situe en effet le cœur de ses très nombreuses institutions charitables du sol et sociale du 13ème arrondissement de Paris qui était au XIXème siècle plus pauvres de la capitale. (Source Histoire de Paris)

Au bout de la rue Bobillot, près de la Place de Rungis, la Boucherie de la Passerelle, restée dans son décor d'antan que j'aime tant !

Au bout de la rue Bobillot, près de la Place de Rungis, la Boucherie de la Passerelle, restée dans son décor d'antan que j'aime tant !

Le détail de notre promenade...

Le détail de notre promenade...

A suivre, le Parc Montsouris et la Cité Universitaire...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bon dimanche de chandeleur. Bises Danièle
Répondre
J
Sympa cette balade, comme quoi Paris c'est bien même avant ou après la pluie, pendant aussi, sous un grand parapluie, on fait de très belles photos, la preuve !
Ah cette butte aux cailles, belles découvertes !
Amitiés
Répondre
Q
Paris est immense... et il y a tant à découvrir.
Merci pour cette promenade D@net.
Passe une douce journée.
Répondre
D
ça me conforte dans mon rejet de vivre à nouveau dans cette capitale pourtant si belle!
Répondre
D
Navrée que mon article vous "conforte dans votre rejet....pourtant si belle" j'avoue ne pas comprendre ?
chaussures et galoches.....ouf

L´herbe est douce à Pâques fleuries
Jetons mes sabots, tes galoches
Et, légers comme des cabris
Courons après les sons de cloches

cool les photos merci merci
Répondre
M
J'aime beaucoup la devanture de la boucherie. Un quartier de Paris que je ne connais pas du tout à visiter. Bisous D@net
Répondre
C
J'aime bien tes balades dans Paris ... Et tout comme toi, j'adore cette boucherie avec son décor d'un autre siècle !!! Cela nous change drôlement de nos centres commerciaux ! Bisous.
Répondre