Carnets de r@ndos et de voy@ges...

Carnets de r@ndos et de voy@ges...

Randonnée, voyages, visites, photos, nature...


Les Chemins de Saint Jacques - Mai 2009...

Publié par D@net sur 4 Octobre 2009, 23:00pm

Catégories : #Chemin St Jacques Espagne


Notre cinquième étape sur le chemin de Saint Jacques,

de Roncevaux à Burgos. - 268 Km.


De Logroño à  Najera - 28 Km, le 20 Mai 2009. 1/2

Nous sommes maintenant dans la région de la Rioja, la signalétique change, un élément de bronze représentant la "coquille" rivé sur une borne de granit.


La sortie de Logroño s'effectue sans problème, on parvient vite dans la plaine, puis on atteind le Parc de la Grajera.
Nous sommes déjà à 10 Km depuis le départ de Logroño, et nous passons près de l'enseigne géante "del toro de Osborne" conçue à l'origine comme panneau publicitaire par le groupe Osborne. On le trouve sur tout le territoire espagnol, à des endroits stratégiques, le long de routes très fréquentées, souvent sur des collines pour que sa silhouette se découpe sur le ciel et soit vue de loin.
Sa fonction première était de promouvoir le brandy Veterano du groupe Osborne. Aujourd'hui il s'est converti en un des symboles les plus connus d'Espagne.
Au loin la ville de Navarrete, son nom est en rapport à la limite avec la Navarre. Sa fondation vient de la volonté des rois de Castille pour défendre ces territoires, face aux royaumes voisins.
A l'entrée de la ville les ruines
de l'Hopital de San Juan de Acre.
L'hopital fut fondé par Doña Maria Ramirez en 1185, pour héberger et soigner les pèlerins qui passaient sur le Chemin.
L'église fut construite par Obispo Martin, fille de Doña Maria.
C'est une oeuvre gothique avec quelques reminiscences romanes du XIIIème siècle.

L'édifice se composait des tribunes communicant probablement avec l'hôpital, désservie par un escalier à vis semi-encastré dans le mur.
A la fin du siècle passé l'édifice a été démoli, la façade et les vitraux sont conservés actuellement au cimetière de Navarrete.

Navarrete, ville de potiers, témoin cette sculpture érigée sur la place de l'église de la Asunción.
L’église de la Asunción.
Commencée en 1553 sous la direction de Juan de Vallejo, les travaux se sont poursuivis jusqu’en 1645, avec Juan Pérez de Solarte.
De plan à trois nefs et deux travées, au chevet une abside voutée, entourée de deux chapelles. La décoration est de l’époque Renaissance, avec des chapiteaux corinthiens de Juan de Vallejo.
Elle abrite l'un des plus beaux retables baroques de la Rioja, et, dans la sacristie, un triptyque flamand attribué à Rembrandt.
Autres autels et chapelles richement décorés.

A suivre..

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

cocole 06/10/2009 09:28


j'adore ces sculptures qui représentent la vie locale !
cette église toute dorée fait penser aux églises orthodoxes , c'est magnifique !
bonne journée


Alain 06/10/2009 07:42


Bonjour et bonne journée à toi, Danet
Amitiés
Alain


Martine 06/10/2009 06:58


Bonne journée et bisous


GUYL 05/10/2009 19:23


Pas facile de poster des coms ce soir avec le bug d'ob.
Belle balade encore une fois, merci pour le partage !
Bisous Danet


brigitte dusch 05/10/2009 11:59


Merveilleuse promenade.. J'habite dans une ville "étape" de la route vers St Jacques..
A bientôt !


Alain 05/10/2009 08:30


Bonjour Danet
268 kms, ce n'est pas rien ! Toujours de jolies découvertes sur ton chemin !
Bon lundi à toi
Alain


Martine 05/10/2009 06:50


Pour avoir sillonné en voiture les routes d'espagne, je crois me souvenir avoir vu ce taureau. Incroyable la richesse de cette église à l'intérieur qui est aussi très belle extérieurement. Une bien
belle étape. Tu es revenue des Vosges.... avant de repartir.. BIsous


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents