Carnets de r@ndos et de voy@ges...

Carnets de r@ndos et de voy@ges...

Randonnée, voyages, visites, photos, nature...


Sur les Chemins de Saint Jacques...(2009)

Publié par D@net sur 15 Août 2009, 23:00pm

Catégories : #Chemin St Jacques Espagne


Notre cinquième étape sur le chemin de Saint Jacques,

de Roncevaux à Burgos. - 268 Km.


De Puente la Reina à Estella - 23 Km, le 17 Mai 2009 4/4

Vers 1140 Aymeric Picaud passe bien par  « Estella où, dit-il, le pain est bon, le vin excellent, la viande et le poisson abondants, et qui regorge de tous délices ».

L'église Santo Sepulcro d'Estella se dresse face à la rivière, à une extrémité de la rue Curtidores, autrefois rue des Pèlerins. L'église est fermée depuis 1881 et bien qu'il soit impossible d'y entrer, la beauté de son portail attire de nombreux visiteurs.

Dans sa partie supérieure, la façade est agrémentée d'une galerie de 12 arceaux trilobés sous lesquels nous reconnaissons les apôtres. (ci-dessous, seule la partie gauche est visible)

Le portail du XIVème siècle.

Le tympan est divisé en trois bandes, illustrées par plusieurs scènes de la vie de Jésus. En haut est représenté le Christ crucifié, entouré de soldats, Marie, saint Jean et plus loin les voleurs. La bande centrale présente, de gauche à droite, trois scènes. Tout d'abord, la visite des Trois Maries au sépulcre de Jésus, sur lequel apparaît un ange et au pied duquel dorment trois soldats. Au centre, la descente de Jésus aux enfers, représentés par le dragon engloutissant quatre âmes sous la surveillance de deux démons. Et enfin, la troisième scène montre l'apparition de Jésus à Marie Madeleine.
La bande inférieure représente la Cène. Elle se caractérise par la rigoureuse symétrie des personnages et la curieuse altération de la perspective de la table pour que le spectateur puisse voir la vaisselle.

Sur la rive gauche de l'Ega, là où, au Moyen Âge vivaient côte à côte Francs et Navarrais, se dresse la simple et belle église San Miguel, où l'on peut admirer quelques oeuvres d'art. Elle se dresse au sommet d'un promontoire rocheux baptisé « La Mota », sa construction a commencé à la fin du XIIème siècle, mais le chantier s'étant prolongé, nous pouvons distinguer plusieurs styles dans l'édifice : roman tirant vers le gothique, bien visible avec la combinaison d'éléments des deux styles à l'intérieur.

Eglise assez simple. Le portail nord, richement décoré, est roman : il est considéré comme l'un de plus beaux de Navarre. Sur le tympan, un Christ en majesté, entouré des symboles des quatre évangélistes, de la Vierge et de saint Jean dans leur rôle d'intercesseurs lors du Jugement.. (Sources turismo.navarra.es).

Les sculptures des deux côtés du portail montrent des scènes de la résurrection et du combat de l'archange Saint Michel.

Le retable baroque de San Crispín et San Crispiniano très fréquents en Espagne.

A l'intérieur, enfeu gothique servant de tombeau aux marquis de Muruzábal et d'Eguía.

Parmi les trésors de l'église, citons le retable de Santa Elena (1406), une importante pièce du gothique Aragonais où la sainte est montrée en train de découvrir la croix sur laquelle mourut Jésus.

La vierge de Belén du XIVème siècle.

A suivre..d'Estella à Los Arcos 21 Km...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

P'tit Randonneur 16/08/2009 18:58

Bonsoir D@net

Ca donne vraiment envie d'y être, très sincèrement !!!

Bisous et bonne randonnée
@lain

zd83 16/08/2009 16:40

tu nous fait toujours découvrire de belle pierre dans tes randooooo...
bisous a bientôt
Daniel

Alain 16/08/2009 07:03

Bonjor Danet
Toujours un plaisir de te suivre dans tes randonnées ! On découvre de belles choses et c'est un plaisir de les voir !
Bon dimanche
Alain

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents