Carnets de r@ndos et de voy@ges...

Carnets de r@ndos et de voy@ges...

Randonnée, voyages, visites, photos, nature...


Antiquités orientales au Louvre (Palmyre).

Publié par Danièle C. sur 21 Janvier 2017, 12:08pm

Catégories : #Loisirs et Culture

Bonjour,

Pour compléter ma visite de la semaine dernière au Grand Palais « Sites éternels », nous sommes allés au Louvre au département des antiquités orientales.

Cette exposition, en partie virtuelle, m'a beaucoup émue sachant que le site de Palmyre est en grand danger de destruction.

Certaines œuvres majeures sont actuellement en prêt, pour une exposition temporaire au Louvre de Lens, cela nous fera une occasion d'y retourner.

 

Cliquez sur les images pour les voir en grand format.
Antiquités orientales au Louvre (Palmyre).

La grande cour et la Pyramide vues du pavillon Sully.

Antiquités orientales au Louvre (Palmyre).

Sarcophage  (Amphibolite noire) d'Eshmounazor II, roi de Sidon.

Première partie du Véme siècle avant J.C.

Nécropole de Magharat Tablun (caverne d’Apollon), Saïda, ancienne Sidon (Liban).

Antiquités orientales au Louvre (Palmyre).

Dalle (calcaire) portant une inscription funéraire, 57 après J.C. 

Palmyre (ancienne Tadmor), Syrie.

 

Inscription :

 

« Au mois de Nisan de l’an 368, cette demeure éternelle est celle de ‘Ogîlù, fils de ‘Aùšai,  fils de Kohîlù, Palmyrénien du clan des Benê Mithê, qu’il a faite pour lui de son vivant, comme sa demeure éternelle, pour son honneur et pour l’honneur de ses enfants et de ses frères, comme demeure éternelle. »

Antiquités orientales au Louvre (Palmyre).

Triade palmyréenne (calcaire)

 

Baalshamin, maître des cieux entre le Dieu Lune et le Dieu Soleil, 1er siècle après J.C.

Antiquités orientales au Louvre (Palmyre).

Dans les tombeaux de Palmyre, des dalles de calcaire ornées du portrait en buste du défunt fermaient les niches où étaient déposés les corps.

 

Buste de Habba, fille de « Oga » (fils de) Yarhai IIIème siècle après J.C.

Elle porte un enfant sur son bras gauche.

 

A noter l'élégance de la coiffure et des bijoux que porte cette femme.

 

 

Antiquités orientales au Louvre (Palmyre).

Buste de Ummayat fille de Yarhai, 2ème moitié du IIème siècle après J.C.

Antiquités orientales au Louvre (Palmyre).

Buste d’homme, 2ème moitié du IIème siècle après J.C.

L’inscription bilingue en grec et palmyrénien indique qu’il s’agit d’un certain Marcus, colon à Berytus.

 

Je trouve ces œuvres d'une beauté absolue, il y en a d'autres à voir...

 

Nous nous sommes concentrés sur cette infime partie des merveilles qu'abrite le Louvre, c'est, pour moi, la meilleure façon d'apprécier.

 

A bientôt..

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Quichottine 22/01/2017 09:40

Bientôt il ne restera plus rien... les fous se sont chargés d'une destruction massive d'un lieu qui avait survécu à tant de désastres...
Passe une douce journée.

lyly 22/01/2017 07:41

superbe visite
bises amicales
lyly

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents