Carnets de r@ndos et de voy@ges...

Carnets de r@ndos et de voy@ges...

Randonnée, voyages, visites, photos, nature...


Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.

Publié par Danièle C. sur 1 Mai 2016, 00:44am

Catégories : #OuestAméricain

Bonjour,

Vendredi matin, nous contactons qu'il a neigé et que notre route va peut-être difficile, après le petit-déjeuner, nous prenons la route en direction de Bryce Canyon, ça monte.....jusqu'à 3000 mètres !

​Cliquez sur les flèches de droite ou de gauche pour voir les diaporamas et sur les images fixes pour les voir en grand format.
Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.

La route est fort enneigée mais bien dégagée, nous roulons doucement sur la Scenic Drive UT12 dans la Dixie National Forest.

Le paysage est superbe, il fait assez froid !

Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.

Subitement après le village de Boulders plus de neige, le paysage change complètement.

Nous roulons sur une route en lacets serrés, parfois sur une arête, d'où nous avons une vue sur des canyons.

Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.

A Grandstaircase-Escalante, nous descendons dans joli le canyon Calf Creek.

Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.

Enfin arrivés dans le parc de Bryce Canyon, nous sommes envahis par la brume et une tempête de neige s'élève, nous trouvons refuge dans le Visitor Center, et en profitons pour regarder un film sur la formations des Hoodoos.

Bryce Canyon appartient plus particulièrement au sous plateau de Paunsaugunt, qui s'étend sur une région de 40 km sur 16 km.

Plusieurs amphithéâtres naturels y sont creusés par l'érosion. 

Le plus grand d'entre eux, Bryce Canyon, mesure près de 20 km de long sur 5 km de large, pour une profondeur maximale d'environ 250 m.

Les bords du plateau s'érodent au fil du temps et forment des avancées de plus en plus étroites en forme de murs. 

Ces murs naturels commencent alors à se perforer au niveau de leurs points les plus faibles et des arches apparaissent. 

Avec le temps, elles s'agrandissent avant de se briser, il ne reste plus alors que des piliers que l'on appelle hoodoos.

Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.

Après la projection du film, nous sortons du centre et là, grand soleil, avec quelques gros nuages quand même, mais rien de vilain, nous nous précipitons sur la Rim, jusqu'à Bryce point, et nous admirons... nous sommes à 2539 mètres d'altitude.

 

Dans le parc, l’érosion du plateau entraîne la formation de différentes structures géologiques appelées murailles, arches et hoodoos. 

La couche géologique qui constitue la partie supérieure du plateau, la formation de Claron, est composée de roches sédimentaires et calcaires assez friables.

Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.

 

200 jours par an environ, la glace et la neige fondent au cours de la journée et regèlent pendant la nuit.

Quand l'eau se transforme en glace, elle ne devient pas seulement plus dure, mais elle accroît son volume initial d'environ 110 %. 

Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.

Inspire Point.

Cette dilatation exerce une pression considérable sur les rochers qui se fissurent de l'intérieur.

La roche, tout d'abord attaquée par les fissures créées par le soulèvement et la formation des failles, est ciselée en vestiges dentelés par l'action de l'eau.

 

Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.

Sunrise Point ou amphithéatre.

Les pluies de moussons éliminent les fragments de roche, révélant ainsi les arêtes, première étape de la formation des hoodoos.

 

 

Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.

La seconde étape de la formation des hoodoos survient le plus souvent lorsque le gel fracture les arêtes, perçant des trous noirs que nous appelons fenêtre.

 

Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.

Lorsque les fenêtres s'effondrent, elles laissent derrière elles les pitons de couleur rouille que nous appelons hoodoos. 

Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.

Nous associons souvent ce processus à la formation des hoodoos quand, en réalité, il s'agit juste d'une étape supplémentaire du processus incessant de destruction des rochers par l'eau initié il y a 55 millions d'années.

Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.

Pour finir, le monsieur m'a vu pendre mon appareil, il s'est arrêté et m'a dit : "Take your picture !"

Merci Monsieur...

Ouest-Américain, Bryce Canyon - Printemps 2016.

Je ne lui ai pas demandé la permission !

A bientôt...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dranreb 03/05/2016 16:17

splendides panoramas , bien illustrés avec ton talent habituel ; un grand plaisir cette visite;
bonne fin de journée, amicalement

bernard

christopheCTL 01/05/2016 18:13

de jolie endroit que j'ai faillé visiter: je devais y partir le 21 septembre 2001 helas 10 jour avant il y a eu les attentats du 11 septembre et plus un avions ne décollé pour les états unis

CATALANE 01/05/2016 07:57

Nous qui avons fait Bryce Canyon en Juillet j'ai du mal à imaginer ces paysages sous la neige ! Cela doit être féérique !!! Merci pour ces superbes photos. Bises et bon 1er Mai.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents