Carnets de r@ndos et de voy@ges...

Carnets de r@ndos et de voy@ges...

Randonnée, voyages, visites, photos, nature...


Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.

Publié par Danièle C. sur 25 Avril 2016, 00:50am

Catégories : #OuestAméricain

Bonjour,

Encore une visite que nous attendions, nous avions vu des photos, des reportages, mais se trouver sur ce lieu est indescriptible.

C'est une jeune indienne navajo, en 1931, partie à la recherche d'un de ses moutons égaré qui trouva cette gorge.

​Cliquez sur les flèches de droite ou de gauche pour voir les diaporamas et sur les images fixes pour les voir en grand format.
Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.

Inutile de dire qu'il est interdit de se promener seul dans ce endroit ultra protégé par les Navajos qui ont la jouissance et la responsabilité du lieu.

Les guides sont nombreux, ils prennent chacun un petit groupe de visiteurs qui part environ toutes les demi-heures.

Nortre guide s'appellait Andrea, jeune femme très sympathique, elle a commencé par regarder les réglages de nos appareils photos et s'est chargé d'optimiser le rendu des photos des néophytes comme moi !

Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.

Il faut marcher, en plein soleil, une dizaine de minutes avant d'atteindre la faille, puis on descend par un escalier pour atteindre le fond.

Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.

Antelope Canyon a été formé par l’érosion des grès principalement en raison de crues éclair, et également dues à d'autres processus souterrains.

Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.

L'eau de pluie, de plus en plus rare, se jette dans le vaste bassin au-dessus des ouvertures du canyon, prend de la vitesse et de sable érode les passages étroites.

Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.

Au fil du temps des ouvertures érodées rendent les couloirs plus profond et lissent des arêtes vives des parois, de manière à former courbes harmonieuses dans la roche et cette couleur intense, rendant l’endroit féérique.

Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.

Les inondations dans le canyon se produisent de temps en temps. 

Une inondation a eu lieu le 30 Octobre 2006, qui a duré 36 heures et a obligé les autorités du parc de fermer Lower Antelope Canyon pendant cinq mois.

Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.

J'aime beaucoup la dernière photo (prise par notre guide) qui fait entrer très délicatement le soleil.

Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.

A quelques kilomètres de Page, se trouve une autre superbe curiosité spectaculaires de la région, nous avons une vue plongeante panoramique sur le super méandre formé par le fleuve Colorado appelé Horseshoe Bend. (Forme de fer à cheval).

Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.

Le Glen Canyon Dam, 220 m de haut, 480 m de long, 4 millions de mètres cubes de béton, les chiffres de cet énorme barrage sur le parc Colorado sont impressionnants. 

Sa construction a donné naissance à l'immense Lake Powell.

Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.
Ouest-Américain, Antelope Canyon - Printemps 2016.

Le Lake Powel constitue l'un des plus grands lacs artificiels des États-Unis, il mesure près de 300 km de long, sa profondeur atteint 150 mètres, son volume d’eau dépasse et 34 milliards de mètres cubes et il propose 3136 km de rivage ! 

Pour la petite histoire, une fois le barrage opérationnel, il a fallu 17 ans pour remplir le lac.

Prenant la forme du Glen canyon et des multiples petits canyons adjacents, c'est un  terrain de jeu fantastique (baignade, jet-ski, ski nautique…)

Il nous a été très difficile d’aller sur le bord de ce lac, soit on doit payer un droit d’entrée, soit les berges sont occupées par des propriétés sécurisées.

Ne pas oublier que nous sommes en territoire Navajo, les consignes sont strictes :

  • Si vous n'êtes pas accompagnés d'un guide, restez sur les routes nationales. 

Certaines « Scenics Views » permettent de s’en approcher ou de le voir dans son immensité.

A suivre, Monument Valley...

Commenter cet article

dranreb 07/05/2016 19:12

s^lendide, qul bonheur , merci de nous y avoir emmené

Ber

Jacques 26/04/2016 10:44

Waouh !... c'est magnifique !... Ces couleurs de roches, ça me rappelle Petra
Très jolies tes photos, bravo !
Amitiés

lyly 25/04/2016 07:39

de très belles couleurs ce matin j'aime
a bientôt
lyly

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...