Carnets de r@ndos et de voy@ges...

Carnets de r@ndos et de voy@ges...

Randonnée, voyages, visites, photos, nature...


Promenade à Paris automne 2014 4/...

Publié par D@net sur 1 Novembre 2014, 14:30pm

Catégories : #Promenade à Paris

Bonjour,

Incroyable temps de Toussaint, comme je le disais dans mon précédent chapitre, ici et bien que nous ne soyons plus en septembre, mais en novembre, l'été s'attarde...

Pas une minute à perdre devant un tel cadeau de la nature, dès potron-minet...nous voilà dehors, munis de baskets confortables et de mon APN qui menace de craquer.

Un de mes fidèles lecteurs m'a fait remarquer qu'un minuscule grain de sable avait osé s'immiscer dans le mécanisme complexe de mon objectif ... ça m'agace...j'essaie de ruser pour que la "tache" soit noyée dans l'image, quelques fois, sans succès.

​Cliquez sur les flèches de droite ou de gauche pour voir les diaporamas et sur les images fixes pour les voir en grand format.
Notre itinéraire ne varie pas beaucoup, nous partons toujours par les quais de Seine, sous les Docks de la Cité de la Mode, des artistes graffeurs peuvent donner libre court à leur art...
Notre itinéraire ne varie pas beaucoup, nous partons toujours par les quais de Seine, sous les Docks de la Cité de la Mode, des artistes graffeurs peuvent donner libre court à leur art...
Notre itinéraire ne varie pas beaucoup, nous partons toujours par les quais de Seine, sous les Docks de la Cité de la Mode, des artistes graffeurs peuvent donner libre court à leur art...
Notre itinéraire ne varie pas beaucoup, nous partons toujours par les quais de Seine, sous les Docks de la Cité de la Mode, des artistes graffeurs peuvent donner libre court à leur art...

Notre itinéraire ne varie pas beaucoup, nous partons toujours par les quais de Seine, sous les Docks de la Cité de la Mode, des artistes graffeurs peuvent donner libre court à leur art...

En contrebas du Jardin des plantes, sur le Quai Saint-Bernard, un collage représentant une jeune fille du XIXème.

En contrebas du Jardin des plantes, sur le Quai Saint-Bernard, un collage représentant une jeune fille du XIXème.

Sur la rive gauche de l'île-Saint-Louis, en suivant le Quai d'Anjou et le Quai de bourbon, une enfilade de portails ornant les hôtels particuliers du XVIIème qui, pour la plupart ont abrité des personnages célèbres ...
Sur la rive gauche de l'île-Saint-Louis, en suivant le Quai d'Anjou et le Quai de bourbon, une enfilade de portails ornant les hôtels particuliers du XVIIème qui, pour la plupart ont abrité des personnages célèbres ...
Sur la rive gauche de l'île-Saint-Louis, en suivant le Quai d'Anjou et le Quai de bourbon, une enfilade de portails ornant les hôtels particuliers du XVIIème qui, pour la plupart ont abrité des personnages célèbres ...
Sur la rive gauche de l'île-Saint-Louis, en suivant le Quai d'Anjou et le Quai de bourbon, une enfilade de portails ornant les hôtels particuliers du XVIIème qui, pour la plupart ont abrité des personnages célèbres ...
Sur la rive gauche de l'île-Saint-Louis, en suivant le Quai d'Anjou et le Quai de bourbon, une enfilade de portails ornant les hôtels particuliers du XVIIème qui, pour la plupart ont abrité des personnages célèbres ...
Sur la rive gauche de l'île-Saint-Louis, en suivant le Quai d'Anjou et le Quai de bourbon, une enfilade de portails ornant les hôtels particuliers du XVIIème qui, pour la plupart ont abrité des personnages célèbres ...
Sur la rive gauche de l'île-Saint-Louis, en suivant le Quai d'Anjou et le Quai de bourbon, une enfilade de portails ornant les hôtels particuliers du XVIIème qui, pour la plupart ont abrité des personnages célèbres ...
Sur la rive gauche de l'île-Saint-Louis, en suivant le Quai d'Anjou et le Quai de bourbon, une enfilade de portails ornant les hôtels particuliers du XVIIème qui, pour la plupart ont abrité des personnages célèbres ...
Sur la rive gauche de l'île-Saint-Louis, en suivant le Quai d'Anjou et le Quai de bourbon, une enfilade de portails ornant les hôtels particuliers du XVIIème qui, pour la plupart ont abrité des personnages célèbres ...
Sur la rive gauche de l'île-Saint-Louis, en suivant le Quai d'Anjou et le Quai de bourbon, une enfilade de portails ornant les hôtels particuliers du XVIIème qui, pour la plupart ont abrité des personnages célèbres ...
Sur la rive gauche de l'île-Saint-Louis, en suivant le Quai d'Anjou et le Quai de bourbon, une enfilade de portails ornant les hôtels particuliers du XVIIème qui, pour la plupart ont abrité des personnages célèbres ...
Sur la rive gauche de l'île-Saint-Louis, en suivant le Quai d'Anjou et le Quai de bourbon, une enfilade de portails ornant les hôtels particuliers du XVIIème qui, pour la plupart ont abrité des personnages célèbres ...
Sur la rive gauche de l'île-Saint-Louis, en suivant le Quai d'Anjou et le Quai de bourbon, une enfilade de portails ornant les hôtels particuliers du XVIIème qui, pour la plupart ont abrité des personnages célèbres ...
Sur la rive gauche de l'île-Saint-Louis, en suivant le Quai d'Anjou et le Quai de bourbon, une enfilade de portails ornant les hôtels particuliers du XVIIème qui, pour la plupart ont abrité des personnages célèbres ...

Sur la rive gauche de l'île-Saint-Louis, en suivant le Quai d'Anjou et le Quai de bourbon, une enfilade de portails ornant les hôtels particuliers du XVIIème qui, pour la plupart ont abrité des personnages célèbres ...

Histoire de l'urbanisation de l'Île-Saint-Louis.

 

Des projets d’urbanisation de ces deux îles sont élaborés sous le règne d’Henri IV, mais c’est sous le règne de son fils Louis XIII, sous la régence de Maris de Médicis en 1614, que cette tâche est confiée à Christophe Marie, entrepreneur général des Ponts.

Il s’agit alors d’une des premières opérations d’urbanisme d’envergure à Paris.

Marie s’associe à deux entrepreneurs, Lugles Poulletier et François Le Regrattier,  chargés, à ses frais de combler le chenal, de construire des ponts pérennes et de renforcer les quais, en échange d’un droit sur le lotissement du terrain.

Malgré l’opposition des chanoines de Notre-Dame, l’île est habitée et couverte de maison depuis environ 1640, les opérations d’urbanisme se poursuivent pendant une trentaine d’années jusqu’à la moitié du XVIIème siècle.

Le chenal séparant les deux îles est comblé afin de ne former qu’une seule île. Celle-ci est entourée de quais visant à assurer la stabilité et l’horizontalité de la zone ; leur hauteur permet de maintenir le terrain à l’abri des crues du fleuve.

Le plan des rues adopte une forme en damier où les voies de circulation se coupent à angle droit. L’île est structurée par la rue Saint-Louis-en-l’Île, sa principale artère, qui la parcourt pratiquement sur toute sa longueur d’Est en Ouest.

L’île Saint-Louis voit également la construction d’un nombre important d’hôtels particuliers, qui la font surnommer « l’île des palais ». Le lotissement est pratiquement achevé en 1664. Un certain nombre de ces hôtels sont l’œuvre de l'architecte Louis Le Vau (qui s’y installe d’ailleurs avec sa famille en 1639 ) et de son frère François Le Vau (lui aussi installé sur l’île). Ce dernier dessine les plans de l’église Saint-Louis-en-l’Île, bâtie en 1644.

Plusieurs ponts sont construits afin de relier l’île au reste de la capitale : le Pont Marie est achevé en 1635, le pont de la Tournelle en 1656. La liaison entre l’île Saint-Louis et l’île de la Cité, inaugurée vers 1630, s’effondre à plusieurs reprises et sera reconstruite six fois au cours des siècles suivants.

(Source Wikipedia)

Sur la pointe de l'île, l'ancien Maire de Paris, Bertrand Delanoë a inauguré la Place Louis Aragon en 2012, à deux pas de l’appartement d’Aurélien, le héros du roman d’Aragon qui porte le même nom. La plaque porte quelques vers du poète : « Connaissez-vous l’île / Au cœur de la ville / Où tout est tranquille / Eternellement »
Sur la pointe de l'île, l'ancien Maire de Paris, Bertrand Delanoë a inauguré la Place Louis Aragon en 2012, à deux pas de l’appartement d’Aurélien, le héros du roman d’Aragon qui porte le même nom. La plaque porte quelques vers du poète : « Connaissez-vous l’île / Au cœur de la ville / Où tout est tranquille / Eternellement »
Sur la pointe de l'île, l'ancien Maire de Paris, Bertrand Delanoë a inauguré la Place Louis Aragon en 2012, à deux pas de l’appartement d’Aurélien, le héros du roman d’Aragon qui porte le même nom. La plaque porte quelques vers du poète : « Connaissez-vous l’île / Au cœur de la ville / Où tout est tranquille / Eternellement »
Sur la pointe de l'île, l'ancien Maire de Paris, Bertrand Delanoë a inauguré la Place Louis Aragon en 2012, à deux pas de l’appartement d’Aurélien, le héros du roman d’Aragon qui porte le même nom. La plaque porte quelques vers du poète : « Connaissez-vous l’île / Au cœur de la ville / Où tout est tranquille / Eternellement »
Sur la pointe de l'île, l'ancien Maire de Paris, Bertrand Delanoë a inauguré la Place Louis Aragon en 2012, à deux pas de l’appartement d’Aurélien, le héros du roman d’Aragon qui porte le même nom. La plaque porte quelques vers du poète : « Connaissez-vous l’île / Au cœur de la ville / Où tout est tranquille / Eternellement »

Sur la pointe de l'île, l'ancien Maire de Paris, Bertrand Delanoë a inauguré la Place Louis Aragon en 2012, à deux pas de l’appartement d’Aurélien, le héros du roman d’Aragon qui porte le même nom. La plaque porte quelques vers du poète : « Connaissez-vous l’île / Au cœur de la ville / Où tout est tranquille / Eternellement »

Promenade à Paris automne 2014 4/...
Promenade à Paris automne 2014 4/...
Promenade à Paris automne 2014 4/...
Promenade à Paris automne 2014 4/...

La rue des Chantres était située à l'origine dans l'enceinte du cloître Notre-Dame ; son nom, attesté dès 1540, fait référence aux chantres qui alors y habitaient. Son coté est longe l'emplacement de la maison du Chanoine Fulbert, oncle d'Héloïse dont la célèbre histoire avec Abélard se déroula à proximité.

Lors de l'inondation de 1910, la rue a été submergée par plus de 1,5 m d'eau ; une plaque posée sur un mur à l'angle de la rue et de celle des Ursins, indique le niveau atteint.

Lire ci-dessous.... tout une histoire !!
Lire ci-dessous.... tout une histoire !!
Lire ci-dessous.... tout une histoire !!
Lire ci-dessous.... tout une histoire !!
Lire ci-dessous.... tout une histoire !!

Lire ci-dessous.... tout une histoire !!

Nous passons devant Notre-Dame, noir de monde, traversons la Seine par le Petit Pont, suivons un peu le quai Saint Michel et débouchons sur la place de la fontaine Saint-Michel.

Nous passons devant Notre-Dame, noir de monde, traversons la Seine par le Petit Pont, suivons un peu le quai Saint Michel et débouchons sur la place de la fontaine Saint-Michel.

Nous remontons le Boulevard Saint-Michel, traversons le Jardin du Luxembourg...
Nous remontons le Boulevard Saint-Michel, traversons le Jardin du Luxembourg...
Nous remontons le Boulevard Saint-Michel, traversons le Jardin du Luxembourg...

Nous remontons le Boulevard Saint-Michel, traversons le Jardin du Luxembourg...

Près de la sortie du jardin, une statue de la Liberté miniature a été récemment érigée en remplacement d'une ancienne fortement dégradée. A cet endroit, le Président du Sénat de l'époque (M. Poncelet) et l'Ambassadeur des Etats-Unis ont planté un chêne en mémoire des victimes des attentats du 11 septembre.
Près de la sortie du jardin, une statue de la Liberté miniature a été récemment érigée en remplacement d'une ancienne fortement dégradée. A cet endroit, le Président du Sénat de l'époque (M. Poncelet) et l'Ambassadeur des Etats-Unis ont planté un chêne en mémoire des victimes des attentats du 11 septembre.
Près de la sortie du jardin, une statue de la Liberté miniature a été récemment érigée en remplacement d'une ancienne fortement dégradée. A cet endroit, le Président du Sénat de l'époque (M. Poncelet) et l'Ambassadeur des Etats-Unis ont planté un chêne en mémoire des victimes des attentats du 11 septembre.

Près de la sortie du jardin, une statue de la Liberté miniature a été récemment érigée en remplacement d'une ancienne fortement dégradée. A cet endroit, le Président du Sénat de l'époque (M. Poncelet) et l'Ambassadeur des Etats-Unis ont planté un chêne en mémoire des victimes des attentats du 11 septembre.

Nous terminons notre promenade par la rue du Montparnasse et ses crêperies bretonnes et reprenons le métro (Ligne 6) à Edgar Quinet....
Nous terminons notre promenade par la rue du Montparnasse et ses crêperies bretonnes et reprenons le métro (Ligne 6) à Edgar Quinet....
Nous terminons notre promenade par la rue du Montparnasse et ses crêperies bretonnes et reprenons le métro (Ligne 6) à Edgar Quinet....
Nous terminons notre promenade par la rue du Montparnasse et ses crêperies bretonnes et reprenons le métro (Ligne 6) à Edgar Quinet....

Nous terminons notre promenade par la rue du Montparnasse et ses crêperies bretonnes et reprenons le métro (Ligne 6) à Edgar Quinet....

Détail de notre parcours en rouge sur la carte ci-dessus... A bientôt.

Détail de notre parcours en rouge sur la carte ci-dessus... A bientôt.

Commenter cet article

@lain 04/11/2014 07:53

Bonjour D@net
Lorsque je dis que Paris est une mine d'histoires diverses. Tout Paris est à découvrir, et je crois que même une vie n'y suffirait pas.
J'ai lu l'histoire du barbier et du pâtissier, c'est horrible, mais c'est l'histoire de la capitale.
Je ne suis pas sur de pouvoir retourner sur Paris cet hiver mais il faut que je me prévois quelques journées au printemps. C'est tellement beau !
Merci de ce superbe partage, j'adore.
Je te souhaite une bonne journée
Bisous
@lain

D@net 04/11/2014 09:08

Bonjour @lain,
C'est fascinant, d'ailleurs c'est l'histoire que Tim Burton a raconté dans son film Sweeney Todd, transposée à Londres.
Bonne journée et merci de ta visite.
Amicalement.
D@net.

Jacques 02/11/2014 12:47

Un voyage aux îles, c'est toujours bien agréable !:-)
J'aime beaucoup aussi cette île Saint Louis et y flâner est un plaisir !
Pour ton micro grain de sable, c'est sans doute sur le capteur qu'il se trouve ! Pour l'éliminer, faire un dépoussiérage automatique si ton numérique en a un, sinon, avec une petite soufflette mais attention à ne rien toucher, et en dernier ressort, voir un professionnel !
Tu peux en attendant corriger avec un retoucheur d'image (Photoshop, Paint Shop Pro, ou même une visionneuse comme AcdSee par ex... - compter 40 à 50 euros le logiciel - mais c'est super ensuite quand on maîtrise un minimum de fonctions !).
Amitiés

CATALANE 02/11/2014 06:47

Même si ton itinéraire ne varie pas beaucoup, c'est toujours avec un grand plaisir que nous partons nous balader avec toi ! Bisous.

✿⊱╮ ✿⊱╮ 01/11/2014 17:13

et que de photos.....ouf ...cool..
Quai Saint-Bernard, un collage représentant une jeune fille ...génial tout simplement !!!
très bonne soirée...

Martine 85 01/11/2014 17:03

Très jolie la boutique au vieux Paris. Encore une belle promenade parisienne. la beauté est subjective. Je n'ai me pas trop les graphes sous les docks. Je viens de rentrer à cergy avec mes petites filles. je reprends le chemin des blogs. Bon week-end. Bisous

Amatxi 01/11/2014 17:00

Merci pour cette belle promenade qui m'a rappelé la nôtre. Mais je n'ai pas marché aussi longtemps .... quoique, avec les aller-retour, je ne sais pas.
Tes photos sont très belles et je n'ai pas trouvé de grain de sable; lol.
Bisous eet bon week end

Quichottine 01/11/2014 16:02

C'est vrai que le temps est à la promenade... Merci pour celle-ci.
Passe une douce journée.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...