Carnets de r@ndos et de voy@ges...

Carnets de r@ndos et de voy@ges...

Randonnée, voyages, visites, photos, nature...


Promenade à Paris hiver 2014. 6/..

Publié par D@net sur 16 Février 2014, 17:30pm

Catégories : #Promenade à Paris

Bonjour,

Je continue ma promenade en ce jour mi ensoleillé..

Du quai de la Tournelle, nous avons traversé la Seine vers l'île Saint Louis, en ce jour de semaine, peu de touristes contrairement aux fins de semaine..

Nous entrons dans l'église Saint-Louis-en-l'île qui se trouve à l'intersection de la rue Saint-Louis-en-l’Île et de la rue Poulletier. Cet édifice a été construit en plusieurs étapes de 1624 à 1726. Son saint patron est Saint Louis de France qui régna sous le nom de Louis IX….

Nous entrons dans l'église Saint-Louis-en-l'île qui se trouve à l'intersection de la rue Saint-Louis-en-l’Île et de la rue Poulletier. Cet édifice a été construit en plusieurs étapes de 1624 à 1726. Son saint patron est Saint Louis de France qui régna sous le nom de Louis IX….

La décoration intérieure de l'église a été confiée à Jean-Baptiste de Champaigne (1631-1681), neveu du célèbre peintre Philippe de Champaigne. La décoration a été réalisée sobrement, dans un style voisin de celle de l'église Saint-Jacques-du-Haut-Pas, toutes les dorures actuelles ne datant que du XIXème siècle. Lire ci-dessous...
La décoration intérieure de l'église a été confiée à Jean-Baptiste de Champaigne (1631-1681), neveu du célèbre peintre Philippe de Champaigne. La décoration a été réalisée sobrement, dans un style voisin de celle de l'église Saint-Jacques-du-Haut-Pas, toutes les dorures actuelles ne datant que du XIXème siècle. Lire ci-dessous...

La décoration intérieure de l'église a été confiée à Jean-Baptiste de Champaigne (1631-1681), neveu du célèbre peintre Philippe de Champaigne. La décoration a été réalisée sobrement, dans un style voisin de celle de l'église Saint-Jacques-du-Haut-Pas, toutes les dorures actuelles ne datant que du XIXème siècle. Lire ci-dessous...

Au n° 51 de la rue, l'hôtel de Chenizot, hôtel particulier acquis en 1719 par Jean-François Guyot de Chenizot, qui fait appel à l'architecte Pierre Vigné de Vigny pour le transformer en installant un balcon et en décorant les façades. En 1846, il est loué par l'État pour héberger l'archevêque de Paris de l'époque, Denys Affre. En 1849, l’archevêque ayant quitté les lieux, l'hôtel devient une caserne de gendarmerie. Le jardin est vendu en 1863. L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 2002. La première phase de rénovation de cet hôtel s'est terminée en août 2013.
Au n° 51 de la rue, l'hôtel de Chenizot, hôtel particulier acquis en 1719 par Jean-François Guyot de Chenizot, qui fait appel à l'architecte Pierre Vigné de Vigny pour le transformer en installant un balcon et en décorant les façades. En 1846, il est loué par l'État pour héberger l'archevêque de Paris de l'époque, Denys Affre. En 1849, l’archevêque ayant quitté les lieux, l'hôtel devient une caserne de gendarmerie. Le jardin est vendu en 1863. L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 2002. La première phase de rénovation de cet hôtel s'est terminée en août 2013.

Au n° 51 de la rue, l'hôtel de Chenizot, hôtel particulier acquis en 1719 par Jean-François Guyot de Chenizot, qui fait appel à l'architecte Pierre Vigné de Vigny pour le transformer en installant un balcon et en décorant les façades. En 1846, il est loué par l'État pour héberger l'archevêque de Paris de l'époque, Denys Affre. En 1849, l’archevêque ayant quitté les lieux, l'hôtel devient une caserne de gendarmerie. Le jardin est vendu en 1863. L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 2002. La première phase de rénovation de cet hôtel s'est terminée en août 2013.

Un petit détour par la vieille rue des Chanoinesses qui date de l'époque carolingienne. Au Moyen Âge, l'accès au cloître Notre-Dame, contrôlé par quatre portes que l'on fermait la nuit, était interdit aux personnes étrangères à la communauté des chanoines et notamment aux femmes. Cet enclos canonial était constitué de propriétés exemptées d’impôt en vertu d’un édit de Charlemagne. Les nobles ont obtenu, au XVème siècle, le droit de louer les maisons des chanoines, avec pour bénéfices l'immunité face à la justice du roi et l’exemption fiscale. Le portail de pierre du n° 24, est une maison de chanoine construite en 1512. La corruption n'a pas d'âge !

Un petit détour par la vieille rue des Chanoinesses qui date de l'époque carolingienne. Au Moyen Âge, l'accès au cloître Notre-Dame, contrôlé par quatre portes que l'on fermait la nuit, était interdit aux personnes étrangères à la communauté des chanoines et notamment aux femmes. Cet enclos canonial était constitué de propriétés exemptées d’impôt en vertu d’un édit de Charlemagne. Les nobles ont obtenu, au XVème siècle, le droit de louer les maisons des chanoines, avec pour bénéfices l'immunité face à la justice du roi et l’exemption fiscale. Le portail de pierre du n° 24, est une maison de chanoine construite en 1512. La corruption n'a pas d'âge !

Nous terminons cette journée de promenade par la Cathédrale Notre-Dame-de-Paris...

Nous terminons cette journée de promenade par la Cathédrale Notre-Dame-de-Paris...

Promenade de ce jour terminée, mais j'en ai fait d'autres...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Quichottine 18/02/2014 10:23

Une belle promenade.
Merci, D@net.
Passe une douce journée.

@lain 17/02/2014 09:04

Bonjour D@net
A Paris qui sera toujours Paris et la plus belle ville de France ... voire du monde, quoi qu'on en dise.
Toujours une chose à découvrir à chaque coin de rue, c'est magnifique. J'aime l'odeur, l'ambiance, la beauté des monument, enfin j'aime Paris mais je ne voudrais pas y habiter !
J'espère que tu vas bien
Je te souhaite une très agréable journée et une bonne santé
Bisous
@lain

Martine. 17/02/2014 05:44

Très belle promenade, j'aime beaucoup l'intérieur de l'église et le balcon en fer forgé. Je pense qu'en mars, je vais me promener dans Paris. BIses

CATALANE 16/02/2014 20:39

Ah, là je connais ... car j'ai une cousine qui habite l'Ile saint Louis, et quand nous allons à Paris (principalement pour prendre l'avion via ... des cieux lointains, nous nous arrêtons chez elle :!). Bien beau quartier ! Bisous Danet !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents